Alain Gautré à propos d'un clown de théâtre qui "fait peur"...

par Jean-Bruno GUGLIELMINOTTI - il y a 1 an

Alain Gautré était un comédien, clown, scénariste, écrivain et marionnettiste français. Élève puis professeur chez Jacques Lecoq, il se passionnait pour l'art du clown. Nous avons souhaité lui rendre hommage en publiant l'un des commentaires qu'il avait rédigé dans le "groupe Facebook" La Grande Famille des Clowns. Merci à Sarah Gautré pour sa collaboration. Photo : Alain Gautré lors de son dernier stage à la ferme de Trielle en décembre 2016. Crédit photo : Antoine Dubroux.


Alain Gautré (1951-2017) lisait et réagissait parfois aux publications du groupe Facebook La Grande Famille des Clowns ©. À une personne qui avait écrit, en voyant la photo du clown Giselle (alias Anne Gaillard) : "ce clown me fait peur", Alain Gautré avait répondu :

"Chère [...], historiquement, avant que le clown (appelé plus tard clown blanc) et l'auguste (celui au nez rouge, qui n'arriva qu'en 1880) fusionnent pour créer des personnages hybrides dont celui dont tu as peur, donc pendant tout le 19ème siècle, le clown faisait autant rire qu'effrayer. Il suffit de relire Théophile Gautier ou Baudelaire là dessus pour s'en rendre compte. C'était une créature grimaçante, un acrobate élastique, une "apparition" qui frappait les esprits. Disons, pour faire des rapprochements avec des contemporains qu'Il y avait beaucoup de clones de Ludor Citrik (même s'il est unique) ou de Johan Le Guillerm à l'époque. Lorsque les grands clowns de cette époque jouaient Hamlet, il y avait autant de rires que de tremblements dans le public. Le masque de l'effroi faisait partie du jeu. Mais rassure toi, des clowns plus poétiques, plus décalés sans être cruels, comme Billy Hayden, ressemblaient plus à ceux que tu aimes aujourd'hui, des créatures plus touchantes, plus lunaires, qui préfiguraient le clown que Jacques Lecoq inventa dans son école en 1962 et dont nous sommes tous tributaires aujourd'hui, un auguste réinventé à partir du ridicule et de la poésie de chaque personne, ce qui est une démarche très différente de celle du 19ème siècle, où le clown (sans nez rouge) amenait autant de rire que de cruauté. Bon, voilà, chère [...] que je ne connais pas, excuse moi d'avoir été un peu pontifiant, mais j'aime trop cet art pour ne pas m'en faire parfois le chantre abusif. Toute mon amitié clownesque."


"Giselle, le rendez-vous" de et par Anne Gaillard. Crédit photo : DR

"Giselle, le rendez-vous" de et par Anne Gaillard. Crédit photo : DR

Se former à l’art du clown

Sélection événement

Annuaire

Articles

Stage - Découverte du clown de théâtre en Avignon (initiation)

Organisé par Avec des Oui

Publié le 25/05/2020

duration icon Durée 3 h

localisation icon Localisation AVIGNON, 84, France

level icon Niveau Débutant

Voir cette formation

Atelier - Les "Samedis du CLOWN" (reprise des ateliers)

Organisé par Compagnie du Nez qui bouge

Publié le 24/05/2020

duration icon Durée 4 h

localisation icon Localisation Chavanod - Annecy, Haute-Savoie, France

level icon Niveau Tous

Voir cette formation

Stage - Clown et Innocence / Deux cycles de trois WE de Novembre 2020 à Juin 2021, à Paris / Les Frigos

Organisé par La Compagnie du Nez en moins, animé par Catherine Mongodin

Publié le 24/05/2020

duration icon Durée 18 h

localisation icon Localisation Paris, Ile de France, France

level icon Niveau Tous

Voir cette formation

Partager sur les réseaux

#alain gautré #clown qui fait peur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus