12 résultats pour "interview"

Cie du Nez qui bouge

Organisme

« S’il devient urgent de remodeler notre monde, le clown nous y invite en rendant visible ce qui cloche. Mais il ne s’arrête pas là. Il remodèle le monde non pas en le rêvant mais en lui injectant des possibles empreints de poésie. A lui seul, il représente l’espoir du changement. » SERGE MARTIN La Compagnie du Nez qui bouge est une association (loi 1901) qui a pour objet la recherche, le développement, la pratique de l’art-thérapie, du développement personnel, artistique et professionnel en utilisant notamment la médiation du clown ainsi que d’autres techniques artistiques. Par ses actions, ateliers et stages, elle favorise la rencontre entre le clown en soi et d’autres disciplines artistiques : la danse, la musique, le conte, etc. Son siège est à Paris (75020), mais elle intervient également en région parisienne et en province. Elle s’adresse à différentes catégories de population (enfants, adolescents, adultes, personnes âgées), en organisant des ateliers et stages dans des lieus adaptés ainsi qu’auprès de toute structure ou institution qui en fait la demande. Elle propose à tous ceux qui souhaitent explorer le monde ludique et décalé du clown : Des ateliers « Découverte » qui offrent un espace d’expression, de création et de transformation. Par le jeu et l’improvisation, chacun vient pour rire, développer son imagination, sa créativité, faire un « pas de côté » afin d’évoluer.Des ateliers bi-mensuels qui permettent au clown en soi de continuer d’évoluer au sein d’un même groupe tout au long de l’année.Des ateliers d’art-thérapie dispensés par une médiatrice artistique en art-thérapie au sein d’associations, d’institutions, en milieu de soins, CMP, maisons de retraite, etc. auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes âgées. Le clown devient un médiateur artistique à visée thérapeutique et prend sa place au sein d’un projet collectif, en accord avec le personnel soignant et les acteurs sociaux.Des stages interdisciplinaires où l’on découvre son clown tour à tour danseur, musicien ou conteur. Il va pouvoir développer sa créativité, enrichir ses différents langages en s’appropriant, à sa manière, d’autres pratiques artistiques.Un labo Improvisation/Performances. Dans le LabO Impro, place à l’improvisation « libre » ou à thèmes entre des clowns (pros ou amateurs) et avec d’autres artistes : comédiens, musiciens, danseurs, peintres, etc. Des performances « in situ » sont ensuite programmés dans des lieux divers : cafés, expositions, rue, hôpitaux, maisons de retraite… C’est l’occasion de montrer le bout de son nez, d’improviser en compagnie d’autres artistes.Des stages en entreprise, effectués auprès des salariés. Les outils du comédien et du clown sont ici des moyens ludiques permettant d’améliorer la confiance en soi, la prise de parole en public, développer le leadership, la créativité et favoriser la communication entre collaborateurs.Des ateliers enfants et parents/enfants animés par Carlotina du Pompon, clowne-conteuse. Un atelier de clown, animé par une clowne, c’est extra-ordinaire ! Pour les enfants de 3 à 12 ans, pour les anniversaires à domicile, avec un parent. A la Petite Rockette, à Paris et dans toute autre structure (écoles, centre d’animation, médiathèque, etc.) qui en fait la demande.

Clown en famille

Stage | Mis à jour il y a 5 mois.

Le 22 mai 2019

Bonaventure Gacon, fasciné par les clowns qui sortent le rire des tripes !

Article | Mis à jour il y a 7 mois.

Une rencontre avec Bonaventure Gacon, l'artiste qui incarne le Boudu, c'est comme un moment que l'on passe avec un ami, un moment chaleureux où l'on se sent tout de suite accueilli, où l'on peut se relier par la sensibilité... Nous sommes heureux de vous partager cet interview que Bonaventure a trouvé « plutôt rigolo » et que nous avons retranscrit tel quel. Photo : Le Boudu dans « Par le Boudu ». Crédit photo : Jean-Pierre Estournet.

Interview de Leandre Ribera

Article | Mis à jour il y a 6 mois.

C'était le 16 mai 2018 au Treizième Art Théâtre à Paris. Leandre Ribera avait accordé une interview à l'association La Grande Famille des Clowns juste après avoir joué son spectacle "Rien à dire"​​...

Isabelle SERONT

Personne

“L’habit ne fait pas le clown et encore moins son nez”  Après un parcours professionnel atypique en Belgique, depuis près de vingt ans, Isabelle Seront vit en France. Tout d’abord, elle s’exerce en coulisse  (maquilleuse, habilleuse, ouvreuse, costumière…). Au fil du temps, son expérience s’affirme, elle trouve enfin sa vocation : le théâtre, plus précisément le clown. Pour se parfaire dans le métier, elle participe à diverses formations tels que le jeu d’acteur, le burlesque, le clownesque, le bouffon, le masque, le mime corporel ou encore le théâtre d’objet auprès de Norman Taylor, Martine Dupé, Hervé Langlois, Stéphane Georis, Thierry Collet, Ami Hattab, Thomas Leabhart, Alain Gautré, Franck Dinet, Francis Farizon, Carole Tallec… Depuis 2002, elle se tourne vers l’improvisation théâtralisée  en rue avec le personnage, Makitouch. A la suite du festival OFF de Viva Cité à Sotteville les Rouen, ce personnage énigmatique va parcourir les 4 coins de France et d’ailleurs, (Chalon dans la rue à Chalon-sur-Saône, Les Echappées Belles à Alençon, Parade(s) à Nanterre, Les jeudis du port à Perpignan, Au bonheur des mômes au Grand Bornan, Fête des artistes à Chassepierres (Belgique), Festival international de la marionnette à Banja Luka (Bosnie Herzégovine)…). Sensible à l’art du boniment, elle se produit avec Eugénie Grain d’sel pour annoncer à la population des événements ou avec Sérafine Né, son clown qui remet en place et à sa place Mosieu et Madam Tout le Monde.  Le Manteau aux mille couleurs (2010), spectacle pour les tous petits (6 mois – 4 ans) créé en collaboration avec Philip Ségura (Théâtre des 4 vents). La révolte des Doudoux (2012), spectacle destiné aux enfants de plus de 4 ans et création de l’association MAKITOUCH & Cies dont elle assume la fonction de directrice artistique. Coup d’états (2014), duo de clown avec Nathalie Le Guillanton (cie Méli-Mélo) Les p’tites histoires de Lulu (2015), solo de clown, spectacle jeune public (à partir de 18 mois) Pas pied (création 2016), tragédie comique Les 5 sens, toute une histoire ! (2017), spectacle pour tout-petits La valse des 4 éléments (2019), spectacle tout jeune public Encore une tache ! (2019), performance clownesque 1, 2, 3 signes, envole-toi ! (Atelier découverte signes avec bébé en LSF) Elle intervient dans les écoles et autres lieux autour du clown et suit des cours du soir en LSF (langue des signes)

Le clown dans tous ses états

Stage | Mis à jour il y a 5 mois.

Du 13 au 14 avril 2019

Ô Jardin des clowns en famille

Stage | Mis à jour il y a 8 mois.

Le 31 mars 2019

Cie À Vol d'Oiseau / Fransoise SIMON

Organisme

Direction artistique : Fransoise Simon Un théâtre de mots et d’images, dans lequel humour flirte avec cruauté, équilibre avec chaos, comédie avec tragédie… La compagnie poursuit un travail de recherche, création et formation autour de l’écriture dramatique contemporaine, du clown et de la voix. Créée en 2003 par Fransoise Simon, elle privilégie un théâtre qui place le corps du comédien au service d’un théâtre d'aujourd’hui, et qui, en ébranlant préjugés et convictions, encourage la réflexion. La compagnie joue souvent avec les contrastes, en faisant appel à l’humour pour parler du tragique et en se servant du burlesque pour dévoiler la cruauté. Elle favorise des formes scéniques autonomes mettant l’accent sur le jeu et l’acteur, plus que sur des moyens techniques sophistiqués. Ainsi, les spectacles peuvent être programmés dans un large éventail de lieux (salles de spectacle, bibliothèques, domicile, etc.) et pour des publics variés. La compagnie crée des spectacles en salle et en appartement; des déambulations clownesques adaptées à différents lieux et événements; des lectures-spectacles théâtrales et poétiques mises en espace à décliner en salle ou dans des lieux insolites : rue, parc, jardin, musée, usine, voiture, camion, autobus, appartements… Parallèlement à son travail de création, la Compagnie À Vol d’Oiseau mène une action culturelle sur le territoire des « Portes du 20ème » à Paris, dans le but d’associer les publics à son processus de travail en dehors de l’espace et du temps de plateau et initier des espaces de rencontre. La compagnie y travaille en direction des enfants, des jeunes et des familles. En partenariat avec les associations locales, les centres sociaux, les établissements scolaires, les équipements municipaux (bibliothèques et centres d’animation), elle met en œuvre, sur le terrain, des projets artistiques transversaux et fédérateurs afin de créer du lien entre les habitants, les institutions, les artistes locaux et des professionnels. Par des actions soutenues avec ses partenaires, elle met en perspective des actions culturelles dans le champ des arts vivants (écriture, théâtre, chant et mouvement). La compagnie propose également des actions artistiques et pédagogiques en lien avec ses créations : elle développe un travail de formation et sensibilisation en direction des bibliothèques, établissements scolaires, centres culturels, maisons de parents, compagnies de théâtre… afin d’associer les publics à son travail tout au long du processus de création. Elle intervient depuis 2003 en France, Hongrie, Maroc, Belgique, Hollande et dans des contextes variés (clowns à l’hôpital, projets FLE/Français langue étrangère, projets en entreprise…). La Compagnie a été accueillie par la Bibliothèque Faidherbe (Paris 11ème) qui lui a fait confiance depuis sa création (2003-2013); elle a également travaillé en partenariat avec la Maison du Théâtre et le Théâtre du Lin d’Amiens (2003-2007), le Théâtre Le Hublot de Colombes (résidence de création en 2008-2009, partenariat 2010 et 2012-2013), le Centre Louis Lumière (Paris 20ème) en 2012 et la Médiathèque Marguerite Duras (Paris 20ème) en 2015. Elle a reçu le soutien de la Ville de Paris (Contrat Ville), la Mairie du 20ème, la Ligue de l’Enseignement, Paris-Habitat, Paris-Bibliothèques.  ----------------------------------------- Fransoise Simon est la clowne Juliette Béquette

Interview de Catherine Germain, alias Arletti (Cie L'Entreprise)

Article | Mis à jour il y a 9 mois.

Comment le clown est-il apparu pour Catherine Germain? Quelles relations le comédien, le clown et le public entretiennent-ils? Qu'est-ce qu'être clown? Ces questions, et bien d'autres, sont la toile de fond d'une interview de Catherine Germain réalisée par Jean-Bruno Guglielminotti pour La Grande Famille des Clowns

Interview d'Hélène Gustin alias Colette Gomette

Article | Mis à jour il y a 10 mois.

Pour Alain Gautré « Colette Gomette est un cas. Un cas d’école, même. Elle est unique. De là à dire qu’elle est géniale, il n’y a qu’un pas, mais que je franchis, moi, allègrement. Allez Hop ! Sa base de temps est si rapide qu’on a peur pour elle. Elle est vertigineuse. On a peur pour elle, parce qu’elle y risque sa vie. Son corps se met au service de son âme, qui est immense, et elle plonge, nous entraînant dans ses gouffres joyeux. Elle est fragile comme une héroïne de mélo travestie en Speedy Gonzalez. Sans blague, c’est un grand clown : une toute petite bonne femme avec un cœur contenant la planète et l’innocence des premiers jours. » ...Je vous propose une rencontre avec Hélène Gustin alias Colette Gomette, comédienne, clown, danseuse et pédagogue interviewée spécialement pour La Grande Famille des Clowns...
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus